RD Congo . com

Suprématie arabe: un cauchemar pour les Israéliens et les Européens, mais aussi pour les noirs de l'Afrique

novembre 2023

Alors que les islamistes arabophones massacrent Israéliens et Européens, le monde oublie les innombrables noirs qui ont aussi été assassinés par ces génocidaires. Les Africains noirs doivent faire face au danger des djihadistes — et adopter les stratégies décrites ci-dessous.

AfriqueCentrale.com

Luisa Gabriela Perez Ramirez
journaliste et activiste

Une belle femme au Mali dans un village traditionnel du Sahara (tourisme africain)

Le 7 octobre, des violeurs (génocidaires) islamistes, téléguidés par Téhéran et probablement par Moscou et Pékin, ont réussi à envahir Israël. Ils ont certainement eu l’occasion de montrer leurs vraies couleurs et la réalité de leur idéologie (une secte de la mort sadique). 

Ils ont arraché les membres de bébés, ont violé collectivement femmes juives (comme de vrais barbares) et ont même brûlé vifs beaucoup de jeunes adultes faisant la fête dans le désert.

En Europe et un peu partout dans l’Occident, criant « Allahu Akbar », ces violeurs sauvages sans cœur ont détruit des milliers de familles, dans de nombreuses atrocités au fil des années.

Tout aussi grave, ils ont corrompu la culture et la tranquillité collective par la menace de leur violence sauvage. Dans un processus psychologique appelé Syndrome de Stockholm, ils ont même tordu l’esprit de certains citoyens fragiles, qui croient désormais que les violeurs islamistes sont leurs amis.

Un mannequin Peul au Niger, en Afrique de l’Ouest. LeNiger.com. Cliquez sur n’importe quelle photo pour agrandir. LeNiger.com

Une belle femme nigérienne au Sahara lors d’une tempête de sable

Une affiche touristique pour le Niger, en Afrique de l’Ouest, mettant en vedette une belle femme Peul, dans le désert près de Niamey. LeNiger.com

Au nord du Niger, dans le désert du Sahara, une femme ouest-africaine (un mannequin) d’origine peule; une tempête de sable et un membre d’une tribu à cheval se rapprochent. LeNiger.com

Un membre d’une tribu du désert et une belle femme Peul dans la région du Sahel en Afrique. LeSahel.com

Ces violeurs utilisent la tactique islamique de la taqiyya (tromperie) pour exploiter les vulnérabilités de la culture occidentale, propageant ainsi la fausse idée selon laquelle les inquiétudes et craintes légitimes concernant le fondamentalisme islamique sont une forme de “racisme”.

Les cafards malignes, qui n’ont eux-mêmes aucune conscience, cherchent aussi à exploiter celle de leurs victimes. En creusant des tunnels terroristes sous les écoles, les mosquées et les hôpitaux  et en remplissant ces endroits de munitions et de roquettes  ils mettent le monde au défi de choisir entre la “complicité” dans la mort de civils, ou une passivité suicidaire.

En réalité, ils méritent eux-mêmes 100% de la responsabilité de ces morts et blessés — et bien sûr, dans de nombreux cas, les habitants “innocents” soutiennent les violeurs et sont responsables de leur sort.

Un mannequin nigérien d’une beauté époustouflante dans les badlands du désert du Sahara. LeNiger.com

Une affiche comique représentant un petit Européen et sa grande et grosse épouse africaine. LeCongo.com

Les personnalités rencontrées dans le désert du Sahara, au Mali du XIXe siècle. LeMali.com

Bien entendu, le fléau de cette culture intolérante dévaste les pays qui ont naïvement cherché à montrer leur “tolérance” et leur “ouverture d’esprit” en accueillant des millions de jeunes hommes du Moyen-Orient. Il s’agissait de soi-disant “pauvres victimes” qui fuyaient tyrans et persécutions, et qui allaient prétendument embrasser les libertés de l’Occident. 

Malheureusement, un pourcentage important d’entre eux détestent les non-musulmans et s’accrochent à une culture du viol et de la soumission des femmes.

Étant donné que ces migrants sont en grande partie des jeunes hommes qui sont arrivés sans femmes de leur culture, qui subiraient alors les abus de leur fondamentalisme islamique ?

Alors que toutes ces barbaries et atrocités sont largement connues, le monde ignore les atrocités génocidaires subies par les Africains noirs. 

Au Mali, (Désert du Sahara), un mannequin africain est assis avec un griot près d’un feu de camp. LeMali.com

Au Darfour, les violeurs arabisés, anciennement appelés Janjaweed et aujourd’hui se faisant appeler “Force de soutien rapide” (FSR), remplissent des camions-bennes avec les cadavres d’Africains noirs.

Même si la plupart de ces Africains noirs sont musulmans, cela ne suffit pas pour les islamistes. Et bien sûr, simplement découper les noirs en morceaux, c’est trop humain pour ces sauvages.

Parce que tout dans leur culture tourne autour du viol et de la domination des femmes, ils se sont livrés à leurs traditionnels viols collectifs, à l’esclavage sexuel et au trafic d’esclaves sexuelles.

Une danseuse africaine traditionnelle au Mali chante et danse dans une ville oasis du Sahara, près d’un hôtel. LeMali.com

Une affiche touristique historique du Niger représentant une belle femme peul riante dans le désert. LeNiger.com

Au Mali, une charmante femme tribale danse dans une oasis du désert du Sahara. LeMali.com

En RD Congo, une ravissante épouse africaine prépare le petit-déjeuner dans la jungle, près d’une maison conjugale.

Ce comportement ressemble aux atrocités qu’ils ont commises dans de nombreux autres pays africains, tels que le Mali, le Niger et la Centrafrique.

Que peuvent faire les Africains pour se défendre et retrouver la sécurité et la dignité ?

Tout d’abord, ils doivent cesser de nier l’existence de ce phénomène. Reconnaître le problème est un premier pas.

Il n’y a rien d’impoli ou de raciste à reconnaître l’existence d’une culture qui viole et massacre systématiquement ses populations voisines. Les mots “impoli” et “raciste” sont à des années-lumière de pouvoir décrire la sauvagerie terroriste de ces violeurs.

Deuxièmement, les noirs africains devraient dépasser le mantra pathologique et obsessionnel, “Nous ne pouvons jamais oublier les aspects négatifs du colonialisme européen, parce que ce sont les démocraties européennes de 2023 qui sont nos ennemis, non pas nos propres dictateurs corrompus, et surtout pas les islamistes qui nous violent et nous massacrent.

Une affiche mettant en valeur le tourisme au Sahel du Niger. Malheureusement, le Niger et le Mali sont actuellement terrorisés par des violeurs meurtriers islamistes, donc personne n’y va. LeNiger.com

Au Mali, une danseuse folklorique chante un air traditionnel, accompagnée par des griots locaux qui racontent les épopées des siècles passés. LeMali.com

Une diva Peul souriante représente le tourisme saharien (Le Niger, Afrique de l’Ouest). LeNiger.com

Troisièmement, les Africains noirs devraient cesser de coopérer avec leurs bourreaux et de les soutenir. Pourquoi faut-il aider les extrémistes arabes à assassiner des Juifs, en soutenant les résolutions arabes aux Nations Unies? Pourquoi leur permettre de cacher leur extrémisme intolérant derrière le prétexte du “racisme blanc,” ou pointer du doigt un “colonialisme” qui n’existe plus?

En réalité, les Arabes étaient et resentent les principaux esclavagistes. Ils ont imposé un esclavage brutal, y compris l’esclavage sexuel, à 17 millions de noirs. La seule raison pour laquelle les esclaves noirs n’existent plus dans les pays arabes (en tant qu’ethnie distincte) est parce que les hommes étaient castrés lors du débarquement des navires négriers — et les femmes noires ont rejoint les harems traumatisés.

Les Arabes ont finalement abandonné l’esclavage intercontinental des noirs à grande échelle, non pas parce qu’ils ont acquis une conscience, mais parce que la Marine britannique les avaient contraints par la force.

Un joli modèle peul représente le tourisme ouest-africain (Le Niger). LeNiger.com

Cascade dans la jungle du Congo, affiche promouvant le tourisme en Afrique centrale. Congo-Brazzaville.com

Il est important de noter que de nombreux Arabes rejettent l’idéologie des violeurs islamistes. Ces derniers minent la prospérité et la sécurité des gens ordinaires. De même, un bon nombre de musulmans ignorent ou refusent les éléments qui glorifient atrocités et esclavage sexuel.

Les territoires sous contrôle palestinien, (tout comme l’Allemagne d’Hitler), refusent d’accepter tout résident juif. À l’inverse, en Israël, les citoyens arabes jouissent de tous les droits — et nombre d’entre eux servent dans l’armée ou la police. Il est important de noter leur service. Des musulmans israéliens ont fait des sacrifices extrêmement héroïques pour protéger leurs concitoyens.

Tomber dans le piège de la culpabilité collective, ou faire preuve d’un manque de respect envers citoyens loyaux, ça ne fait que donner de l’oxygène à l’extrémisme. 

Articles récents

  • All Post
  • 4D Star
  • Acapulco
  • Bissau
  • Cultura
  • Democracia
  • Étoile 4D
  • filosofía
  • Guatemala
  • leadership
  • orphanages
  • turismo
  • Uncategorized

© 2023, monterrey.mx